© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

PontsThermiquesDPE

















Ponts thermiques DPE


Les ponts thermiques en DPE 3CL sont normés et ont des valeurs prédéfinies. Il n’est ainsi (pratiquement) pas nécessaire de les rentrer manuellement et sont calculés automatiquement en fonction des compositions, de leur isolation, inertie, et des caractéristiques des menuiseries.

Cependant, si les valeurs de ponts thermiques sont connues et justifiées, elle peuvent être directement saisies, à l'exception des ponts thermiques négligés dans les valeurs par défaut. À l'ouverture du modeleur, lorsque l'on coche le module DPE à afficher, une case apparaît pour pouvoir forcer les ponts thermiques avec des valeurs de bibliothèque : CasePTbibliothequeDPE.png.


Vous pouvez les visualiser/modifier via la feuille des ponts thermiques.

1 Ponths thermiques entre parois

PontThermiquesDPE.png
Exemple de représentations des ponts thermiques entre parois, issu de la méthode.


Selon le §3.4 de la méthode, seuls les ponts thermiques entre parois lourdes sont considérés (cela fonctionne aussi avec les refens et les planchers intermédiaires). Dans les autres cas, ils sont nuls. Sans distinction du type d'isolation, les murs sont considérés ITI, les planchers bas et les planchers hauts ITE.

Si l'état d'isolation d'une paroi est inconnu, il sera pris par défaut :

  • Bâtiment d'avant 1975 : parois non isolée
  • Bâtiment construit à partir de 1975 :
    - Les murs sont considérés ITI
    - Les plafonds sont ITE
    - Les planchers autre que sur terre-plein sont ITE
  • Pour les planchers sur terre-plein, ils sont ITE si le bâtiment est construit à partir de 2001, et non isolés sinon


Dans le cas d'un refend ou d'un plancher intermédiaire qui ne sépare pas deux volumes ou niveau du lot faisant l'objet du DPE, seule la moitié du pont thermique est à considérer.

En immeuble collectif d’habitation, la longueur totale forfaitaire du pont thermique refend mur, lrf/m_j, est :

      𝑙𝑟𝑓/𝑚_𝑗 = 2 ∗ 𝐻𝑠𝑝 ∗ (𝑁𝑏𝑙𝑔𝑡 − 𝑁𝑖𝑣)
Avec :
     ○ 𝐻𝑠𝑝 : hauteur moyenne sous plafond
     ○ Nblgt : nombre d’appartements
     ○ Niv : nombre de niveaux de logements

2 Ponts thermiques entre paroi et menuiserie

Les valeurs de ponts thermiques entre menuiserie et paroi sont fonction de l'isolation de la paroi, ainsi que de la position (nu extérieur) et largeur du dormant de la menuiserie.

PontThermiqueMenuiserieDPE.png

Les ponts thermiques au niveau des seuils des menuiseries ne sont pas pris en compte.

Les ponts thermiques entre menuiserie et paroi en structure bois, ainsi qu'entre paroi et pavé de verre sont négligés .


3 Cas pour lesquels les ponts thermique sont négligés

Selon la méthode, la valeur du pont thermique est nul dans les cas suivants :

  • Ponts thermiques d'une parois donnant sur une circulation commune
  • Ponts thermiques entre une paroi légère et une paroi lourde, ou entre deux parois légères
  • Ponts thermiques entre menuiserie et mur à ossature bois
  • Ponts thermiques entre une paroi et des pavés de verre
  • Ponts thermiques de seuil de menuiserie
  • Ponts thermiques d'une fenêtres de toit.