© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Vitrage (Bibliothèque)












Vitrage

Les caractéristiques du vitrage peuvent être connues ou calculées suivant 3 configurations

Menuiserie2vitrage - menvitrage01.png

1 Ug et Sg connus

Comme dans l'onglet Global, le choix de l'option "Ug et Sg connus" pour le vitrage nécessite de renseigner tous les champs de cet onglet. Cette configuration permet par contre de s’abstenir de renseigner les caractéristiques détaillées de chaque couches de verre et de gaz à partir du schéma (voir plus loin).

Les caractéristiques à renseigner sont:

  • les caractéristiques géométriques et d'intégration
  • les caractéristiques Ug, Sg et TL sans protection solaire
  • les caractéristiques Ug, Sg et TL avec protection solaire pour le calcul RT
Men14.png

1.1 Les caractéristiques géométriques et d'intégration

Les champs à renseigner sont :

  • Le psi des intercalaires. Les intercalaires correspondent aux coefficients linéiques dû à l'effet combiné de l'espaceur du panneau et du profilé. Le bouton d'assistance Menuiserie2vitrage - bouton.png propose les valeurs "par défaut" de Psi suivant le § 3.2 des règles Th U.
Menuiserie2vitrage - menvitrage03.png
  • Icone RT.png l'option "Sans correction d'intégration dans le projet" . Lorsque celle-ci est cochée, il ne sera pris en compte aucun correctifs d'intégration à l'ouvrage sur les valeurs Sg dans le cadre du calcul RT dans le projet.

Si celle-ci n'est pas cochée, les valeurs de facteur solaire Sw et de transmission lumineuse Tl sont corrigées dans le projet en fonction de l'orientation, l'inclinaison,l'intégration et la protection solaire de chaque vitrage suivant le §3.2.3 des règles Th S et § 2.3 des règles Th L. Cette option n'est disponible que si le vitrage est défini en mode "Ug et Sg connus". Dans les autre cas, les valeurs de Sw et TL seront recalculées en prenant en compte les corrections d'intégration.

1.2 les caractéristiques Ug, Sg et TL sans protection solaire

Menuiserie2vitrage - vitrage04.png

Les champs à renseigner sont :

  • Ug vertival et Ug horizontal en W/(m².K), caractéristiques de transmission thermique lorsque la menuiserie est en position verticale et horizontale. Ces caractéristiques sont utilisées par les 2 moteurs de STD et de RT. Pour des inclinaisons "béta" intermédiaires, la valeur de U est recalculée suivant le schéma ci-dessous.
Menuiserie2global - menglobal04.png
  • Les facteurs solaires Sg pour la STD et pour le calcul réglementaire. Ceux-ci sont découplés pour l'utilisation dans chaque moteur de calcul afin de prendre en compte chaque spécificité.


Icone STD.png En STD, un seul facteur solaire doit être renseigné, celui correspondant à un rayonnement à incidence normale. Comfie calcule ensuite le facteur solaire en fonction de l'inclinaison réelle du soleil selon une fonction linéaire par morceau obtenue par interpolation. L'option vitrage spécial permet d'apporter ses propres correctifs en fonction de l'angle d'incidence.

Menuiserie2global - menglobal05.png

En RT, les facteurs solaires sont à renseigner suivant les configurations hiver pour les calculs Th-BC et été pour les calculs Th-E. Ils sont répartis en 3 composantes :

Menuiserie2global - menglobal06.png
La composante Sg 3 est toujours nulle dans le cas d'un vitrage sans protection solaire.


  • Les facteurs de transmission lumineuse Tl pour la STD et pour le calcul réglementaire. Les facteurs de transmission lumineuse sont utilisés en STD par le moteur Enelight dans le cadre du calcul horaire de l'éclairement naturel effectué sous Alcyone. Pour le calcul réglementaire, la transmission lumineuse, décomposée entre direct et diffus, est illustrée par la figure ci-dessous. Par défaut, la composante diffuse est nulle.
Menuiserie2global - menglobal07.png


1.3 les caractéristiques Ug, Sg et TL avec protection solaire en RT

Menuiserie2vitrage - vitrage05.png

Dans le cadre du calcul réglementaire, le choix de la protection mobile effectué dans l'onglet Global est indispensable au calcul réglementaire. Par défaut, le logiciel propose des baies non protégées. Si tel est le cas, la saisie est terminée.

Les champs éventuels à renseigner sont :

  • Ug vertival et Ug horizontal avec protection en W/(m².K), caractéristiques de transmission thermique lorsque le vitrage est en position verticale et horizontale intégrant la résistance thermique additionnelle de la fermeture (ΔR). Pour des inclinaisons intermédiaires, la valeur de U est recalculée comme ci-dessus.
  • Les facteurs solaires Sg avec protection à renseigner suivant les 3 mêmes composantes.
La composante Sw 3 est non nulle uniquement dans le cas d'un vitrage avec protection solaire intérieure ventilée.
  • Les facteurs de transmission lumineuse avec protection décomposée entre global et diffus.

Dans le cas de l'utilisation de protections de type store vénitien, les facteurs solaires sont à renseigner à travers les matrices suivantes en application de la norme XP P50-777. Si vous utilisez ce type de protection solaire, il est fortement recommander de passer en mode "Sg calculé", la matrice sera automatiquement calculée par le logiciel.

Menuiserie2vitrage - vitrage06.png
Menuiserie2vitrage - menglobal110.png

2 Ug connu et Sg calculé

Dans cette configuration, les caractéristiques de transmission Sg et TL sont déterminées en fonction des informations saisies au niveau de chaque couche de vitrage et de lame de gaz sur le schéma correspondant, les champs correspondants sont grisés et informatifs.

Seules les champs de saisie suivants sont conservés:

  • Psi intercalaire
  • Hauteur du vitrage. Cette information complémentaire est utile dans le cadre du calcul du tirage thermique éventuelle entre le vitrage et la protection solaire selon la norme 13363-2.
  • Ug vertical et horizontal avec et sans protection.

Ses caractéristiques sont établies, suivant des normes EN 13363-2 et XP P50-777 en conditions d’été et hiver à partir une description détaillée de chaque couche du vitrage et des lames de gaz.

Menuiserie2vitrage - vitrage07.png

A partir de la vue en coupe du vitrage, vous devez cliquer sur chaque composant (verre et lame de gaz) afin d’ajuster leur paramètres.

Menuiserie2vitrage - vitrage08v1.png

Pour chaque couche de verre, pour le calcul de TL :

  • Le facteur de transmission lumineux dans le sens du rayonnement solaire Tau v
  • Le facteur de transmission lumineux dans le sens opposé au rayonnement solaire Tau v’
  • Le facteur de réflexion lumineux dans le sens du rayonnement solaire ro v
  • Le facteur de réflexion lumineux dans le sens opposé au rayonnement solaire ro v’

Pour chaque couche de verre, pour le calcul de Sg 1:

  • Le facteur de transmission solaire dans le sens du rayonnement solaire tau e
  • Le facteur de transmission solaire dans le sens opposé au rayonnement solaire tau e’
  • Le facteur de réflexion solaire dans le sens du rayonnement solaire tau e
  • Le facteur de réflexion solaire dans le sens opposé au rayonnement solaire tau e’

Pour chaque couche de verre, pour le calcul de Sg 2 et Sg 3:

  • Le facteur de transmission du rayonnement thermique en grande longueur d’onde tau th
  • L’émissivité normale dans le sens du rayonnement solaire epsilon n
  • L’émissivité normale dans le sens opposé au rayonnement solaire epsilon n’

Les valeurs Sg et TL du vitrage avec protection solaire sont également calculées en prenant en compte les caractéristiques énergétiques et lumineuses (tau, ro ) de la protection.

Si la protection est de type store, le logiciel calcule automatiquement toutes les matrices suivant la norme XP P50-777.

Menuiserie2vitrage - vitrage10.png

3 Ug et Sg calculés

Dans cette configuration, toutes les caractéristiques thermique Ug, Sg et TL sont déterminées en fonction des informations saisies au niveau de chaque couche de vitrage et de lame de gaz sur le schéma correspondant. Les champs correspondants sont grisés et informatifs.

Les deux coefficients de déperdition Ug (en W/m².K) du vitrage en position verticale et horizontal (flux ascendant)sont calculés suivant le §2.3.1 des règles Th U fascicule 3. Le détail des calculs est précisé dans la norme NF EN 673.

Pour chaque couche de verres, les valeurs complémentaires utilisées pour le calcul de Ug sont:

  • L’épaisseur de la couche de verre e,
  • La résistivité du verre R en (m².K)/W.

Pour les lames de gaz, les valeurs complémentaires utilisées pour le calcul de Ug sont:

  • L’épaisseur de lame de gaz
  • La nature du gaz : de l’air ou un mélange gaz + air
Menuiserie2vitrage - vitrage09.png


Les valeurs Ug du vitrage avec protection solaire sont calculées en prenant en compte la résistance thermique additionnelle de la protection.