© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Ventilation mécanique (Bibliothèque)












Ventilation mécanique

Les IconeVentilMeca.png ventilateurs et centrales de traitement d'air sont définies par leurs caractéristiques propres (ventilateur (s), échangeur, batteries chaude et froides, recyclage..) et les systèmes de gestion régulation associés. Leurs impacts sont traduits en matière de températures et humidités d'air entrant (pour les systèmes apportant de l'air aux locaux) et par les consommations de ventilateurs, ces consommations étant prises en compte dans le calcul du coefficient Cep.

Icone STD.png Pour prendre en compte la ventilation en STD, vous devez soit définir des scénarios, soit affecter des bouches de ventilation, des entrées d'air et des ventilations mécaniques. Pour plus de détail voir la page Calcul Aéraulique


Les calculs reposent sur la modélisation simplifiée d’un système de ventilation à débits constants, à débits variables ou à double flux hygiénique décrite suivant le schéma ci-dessous (norme européenne EN NF 15241).


Ventilationmeca - ventilmeca2.png


En fonction du type de calcul, sept types de ventilations mécaniques (ou Centrale de Traitement d'Air) sont disponibles :

Chacune de ces configurations peut disposer del' Option de rafraîchissement nocturne.


Les débit d'air sont définis en fonction de l'usage des zones: des débits d'air d'occupation et d’inoccupation pour les zones non résidentiel et des débits d'air de base et de pointe pour les usages résidentiels (habitat individuel et collectif). Certains types de ventilation mécanique ne sont pas disponibles pour des usages résidentiels (DAC, DAV) et d'autre uniquement pour des usages non résidentiels (naturel hybride, basse pression).


Suivant la méthode Th-BCE, pour le paramétrage de la ventilation, l'usage de type résidentiel est à prendre en compte uniquement pour les maisons individuelles ou accolée et les logements collectifs (usage 1 et 2). Les autres usages sont à considéré comme non résidentiels.