© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Ventilation RT Ex (Arbre RT Ex)












Ventilation RTex dans l'arbre RT existant

Une "ventilation RT ex" se définit uniquement dans les groupes. Elle regroupe la description de l'ensemble des systèmes nécessaire à la ventilation dans le cadre du calcul RT Ex : bouches, ouverture de fenêtre, conduits naturels, entrées d'air et ventilateurs. Dans le cas de projet ou la ventilation mécanique fait l’objet d'une rénovation, un lien vers cette ventilation peut être nécessaire.

1 Calcul du bâtiment initial ou du projet si le système de ventilation est inchangé

La ventilation dans la méthode de calcul est prise en compte de manière simplifiée pour le calcul du bâtiment initial (avant travaux) et aussi pour le calcul du projet dans le cas où le système de ventilation est inchangé lors des travaux. La simplification consiste principalement à traiter l’ensemble des systèmes comme un système de ventilation mécanique et à considérer des valeurs conventionnelles pour les données qui caractérisent le système de ventilation d’une part et la perméabilité de l’enveloppe d’autre part. Dans cette configuration, seuls la saisie du type de ventilation initiale et le niveau de perméabilité sont nécessaires.

VentilRTEX00.png
La saisie de la perméabilité au niveau du groupe est inopérante, celui-ci est définie conventionnellement.


Crdb : coefficient de modulation.

Cdep : coefficient de certification.

1.1 En résidentiel

La méthode TH C ex en adopte les valeurs conventionnelles suivantes pour le renouvellement d'air classique sur les équations du § 9.2.2 :

VentilRTEX01.png

Le renouvellement d'air est effectué sur les base suivantes:

VentilRTEX03.png

1.2 En non résidentiel

La méthode TH C ex en adopte les valeurs conventionnelles suivantes sur les équations du § 9.2.2 :

VentilRTEX02.png
VentilRTEX04.png

2 Calcul du bâtiment rénové si le système de ventilation est changé

VentilRTEX05.png

On distingue 4 types de systèmes :

  1. Ventilation mécanique,
  2. Ventilation naturelle par conduits,
  3. Ventilation hybride,
  4. Aération par ouverture des fenêtres.

Pour chaque paramètre, suivant la fiche d’application, le changement d’un des éléments du système de ventilation (par exemple,le caisson d’extraction, les entrées d’air, les conduits de soufflage, etc ...) conduit à modifier les caractéristiques du système en terme de représentation dans la méthode de calcul Th-C-Eex, alors le système est dit changé au sens de la réglementation thermique des bâtiments existants. Cela inclut notamment les modifications conduisant à changer le type de système au sens de la réglementation thermique (ex. passage d’un système de type hygro A à un système de type hygro B).

Dans le cas où le système de ventilation est considéré comme changé au sens de la réglementation thermique, on appliquera la modélisation suivante du système de ventilation dans le bâtiment projet :

  • Le système de ventilation doit être décrit comme changé dans le moteur de calcul réglementaire (paramètre fixé à « Autres cas »)
  • Pour les éléments non modifiés : on utilise les valeurs conventionnelles fournies par la méthode Th-C-Eex pour le nouveau type de système
  • Pour les éléments modifiés : on renseigne la valeur liée à ce nouvel élément

Éléments non modifiés : Pour ces éléments, la valeur à utiliser reste la valeur conventionnelle décrite dans la méthode Th-C-Eex, comme si le système n’était pas changé.

Eléments modifiés : Pour ces éléments, la valeur à utiliser est la valeur du projet.

3 VentilRTEX10.png Le bouton d'import e-venthys

Il est possible d'effectuer des imports sous format XML de ventilations naturelles par conduit et hybrides définies par le fabriquant Acthys depuis leur outil e-Venthys. Les objets de ventilation sont ainsi créés automatiquement.