© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Systèmes photovoltaïques (Bibliothèque)












Système photovoltaïque

Les Systeme - syst1.png sont des assemblages de modules et d'onduleurs utilisés dans le projet.

Les systèmes photovoltaïques par défaut, composés de modules et onduleurs par défaut, sont directement disponibles dans le projet. Il n’est pas nécessaire de les redéfinir ici.


1 Définition des systèmes photovoltaïques

Un clic dans la liste suffit à faire apparaître toutes les caractéristiques du système :

Systeme - syst2.png

La connexion entre modules et onduleurs peut être :

  • Par défaut, aucune option de dimensionnement n'est disponible, les modules sont reliés à un onduleur par défaut (rendement 90%).
  • Central, les modules sont reliés à un onduleur unique.
Systeme - syst7.png
  • Chaine, un onduleur est relié à chaque chaîne (ou string) de modules.
Systeme - syst4.png
  • Modulaire, à chaque module est associé un onduleur.
Systeme - syst5.png

Ensuite le montage est défini par :

  • Le choix de l'onduleur
  • Les pertes ohmiques définies en % : pertes par résistances ohmiques des câbles
  • Les pertes mismatch définies en % : pertes dues à la dispersion des caractéristiques des modules
  • Le choix des modules
  • Le nombre de modules en série
  • Le nombre de strings (ou nombre de branches parallèles)
Dans le cas d'un montage modulaire ou par défaut, la distinction série / parallèle devient obsolète. La multiplication nombre séries x nombre strings correspond au nombre de modules installés, et chacun est connecté à son propre onduleur.


2 Dimensionnement du système photovoltaïque

Les données facultatives de dimensionnement, non prise en compte par le moteur Comfie dans le calcul de productible, permettent d’ajuster le choix de l’onduleur avec le montage série /parallèle des modules suivant la norme UTE C 15-712-1.


Systeme - 6.png


Dans ce tableau , les hypothèses de dimensionnement du champ de modules sont comparées aux caractéristiques des onduleurs, en fonction du type de montage :

  • Les puissances maximales : Puissance crêtes totale du champ de module < puissance maximale d'entrée des onduleurs.
  • Les tensions maximales : tension Voc à -10°C du champ de module < tension maximale admissible des onduleurs.
  • Les tensions maximales de fonctionnement : tension Vmpp à -10°C du champ de module < tension maximale de fonctionnement des onduleurs.
  • Les tensions minimales de fonctionnement : tension Vmpp à 70°C du champ de module > tension maximale de fonctionnement des onduleurs.

Si l'une de ces caractéristiques n'est pas remplie, l'information correspondante apparait en rouge. Le montage n'est pas satisfaisant.

  • Les tensions à -10°C sont déterminées avec un coefficient de sécurité (1,14) imposé par le guide de l’UTE C15-712-1, et qui prend en compte l’élévation de la tension délivrée par les modules lorsque la température des cellules diminue.
  • La tension Vmpp à 70°C est déterminée avec un coefficient de minoration de 0.85.


Il est bien sûr possible de créer un nouvel onduleur en cliquant sur le bouton BoutonNouveau.png.

Enregistrez ensuite ce nouvel onduleur en cliquant sur BoutonSauverBib.png pour le conserver en bibliothèque.

3 Les valeurs par défaut en STD

Systeme def.png

  • NOCT : Normal Opérating Cell Température
  • STC : Standard Test Conditions

Les conditions NOCT (conditions normales de fonctionnement) sont plus réalistes que les conditions STC (tests normalisés en labo). Les fabricants donnent les performances pour ces deux types de conditions.

4 Intégration du système photovoltaïque

Intégration du système photovoltaïque dans le projet


Dans Pleiades Modeleur, les panneaux photovoltaïques ne peuvent pas (encore) être affectés car les parois ne sont identifiées que lors de l'exportation vers Pleiades. Les panneaux photovoltaïques seront donc affectés une fois sous Pleiades Editeur.