© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Systèmes Hydrapac et Hydramax












Titre V Hydrapac et Hydramax


Le document officiel est disponible sur le site RT-Bâtiment.fr. Il s'agit de l'arrêté du du 13 août 2015 relatif à l'agrément des modalités de prise en compte des systèmes «Hydrapac» et «Hydramax» dans la réglementation thermique 2012.

1 Définition du système

Au sens du présent arrêté, les systèmes «  Hydrapac  » et «  Hydramax  » sont des systèmes de production d’eau chaude sanitaire thermodynamique à accumulation. Les éléments constituants le système sont :

  • un ou plusieurs ensembles d’unités extérieures air-eau ;
  • une ou plusieurs stations hydrauliques, chacune étant constituée d’une unité intérieure et un module de transfert hydraulique constituant la station hydraulique ;
  • un ou plusieurs ballons de stockage avec appoint (électrique ou hydraulique) ou un ou plusieurs ballons de stockage avec un système d’appoint autonome
  • un système de régulation qui commande la marche et l’arrêt de la pompe à chaleur et des appoints.

La différence entre le système « Hydrapac » et « Hydramax » est l’appoint utilisé. Dans le cas de l’Hydrapac, l’appoint est électrique. Dans le cas de l’Hydramax, l’appoint est hydraulique.

Fig1.png
Fig2.png

L’eau chaude sanitaire est produite à l’aide d’une ou plusieurs PAC air/eau, stockée dans un ou des ballons collectifs centralisés équipés d’un appoint électrique ou d’un appoint hydraulique dans un stockage séparé et distribuée via une boucle ou un réseau tracé. La production de l’ECS se fait en mode accumulé durant une charge nocturne de 8h et suivant une rampe de charge calculée. La charge ECS est déclenchée à 22h (horloge régulation) pour se terminer à 6h00 le lendemain, heure à laquelle le système do it pouvoir délivrer de l’eau à la température de consigne choisie (période ou les soutirages sont minimums pour réaliser une charge complète au moins égale à 55°C. Le régulateur enregistre le volume réellement consommé durant la journée grâce à un compteur placé sur l’arrivée eau froide. En début de chaque charge, le régulateur calcule l’énergie à apporter en fonction du volume réellement consommé en journée et de la température d’eau froide du réseau mesurée avec la sonde basse du ballon. Une rampe de montée en température du ballon définit la consigne temporelle de température et le régulateur adapte le taux de charge de la ou les PAC (grâce à l’inverter) pour suivre au mieux cette rampe. L’appoint est activé en cas de retard malgré un taux de charge à 100% de la PAC.

2 Domaine d'application

Le champ d’application de la présente méthode s’étend à la production d’ECS pour les types d’usages suivants :

  • Bâtiment à usage d’habitation – Logement collectif ;
  • Bureaux ;
  • Etablissement sanitaires avec hébergement ;
  • Hôpitaux
  • Foyers de jeunes travailleurs
  • Cités universitaires
  • Tous les types de restauration
  • Tous les types d’hôtels
  • Tous les types d’établissement sportifs
  • Crèches

3 Méthode de prise ne compte

Dans le cas du système «  HYDRAPAC  », la gestion du thermostat d’appoint du ballon de stockage d’ECS est «chauffage de nuit». Dans le cas du système « HYDRAMAX », la gestion du thermostat d’appoint du ballon de stockage d’ECS est « chauffage permanent ». La production stockage doit contenir les éléments propres au projet :

  • Source base constituée du ou des générateurs dont les caractéristiques sont celles pompes à chaleur air extérieur / eau
  • Source appoint constituée de la résistance d’appoint située en partie inférieur du ballon de stockage pour le système « HYDRAPAC »
  • Source appoint constituée de l’appoint hydraulique relié au ballon d’appoint pour le système « Hydramax ».

Les fiches algorithmes « T5_STO_gestion_régulation_ballon_base » et « T5_STO_gestion_régulation_appoint_ballon » permettent de décrire les parties non directement modélisables dans la méthode Th-BCE.

3.1 Paramétrage dans notre logiciel

Une génération sera créée en utilisant une PAC en guise de source (dans l'onglet "Base" de la génération. Au niveau de la régulation et de la gestion du thermostat, il est alors possible de cocher "Hydrapac-Hydramax" pour prendre en compte ce système :

Thermostat management.png

Les résultats de calcul RT2012 obtenus prendront alors en compte ce titre V.

Nous avons identifié que la température opérative d'eau paramétrée au niveau de la génération

Tresoeau.png

peut provoquer apparition du message d'erreur "Les besoins conventionnels d'ECS ne peuvent pas être assurés par la production avec stockage". Par défaut, cette température est de 55°C. Le fait de la diminuer (vous pouvez descendre jusqu'à 40°C) évite l’apparition de ce message.