© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Système photovoltaïque (Arbre STD Comfie, RT2012 et RT Ex de l'Editeur)











Système photovoltaïque dans L'arbre Projet


En STD, pour accéder à ce module, dans l'arborescence, effectuer un clic droit sur le projet pour l'affecter . Un système affecté en STD sera automatiquement repris pour la RT2012 ou il sera considéré comme affecté à une parcelle de terrain. Au besoin, il faudra le glisser/déposer dans l'arborescence pour l'affecter au niveau du bâtiment. STD mais pas en RTex.

A2.png


En RT2012, pour accéder à ce module, dans l'arborescence, effectuer un :

  • clic droit sur bâtiment dans l'arborescence pour l'affecter au bâtiment. Un système PV affecté au bâtiment en RT2012 sera automatiquement repris pour la STD et pour la RTex.
  • clic droit sur le projet pour l'affecter à une parcelle de terrain en choisissant "Sur support". Un système affecté à une parcelle de terrain en RT2012 sera automatiquement repris pour la STD mais pas en RTex. Cette notion de système PV au niveau de la parcelle est disponible depuis la version 8.0.0.0 du moteur de calcul de RT2012.


En RTex, pour accéder à ce module, dans l'arborescence, effectuer un clic droit sur bâtiment dans l'arborescence. Un système PV affecté au bâtiment en RTex sera automatiquement repris pour la STD et pour la RT2012.


A1.png
Cela est lié au fait que :
  • en STD le PV est affecté au projet.
  • en RT2012 le PV est affecté au niveau du bâtiment ou du projet.
  • en RTex le PV est affecté au niveau du bâtiment.
Ainsi, ce qui en RT appartient au bâtiment appartient forcément au projet de STD (mais l'inverse n'est pas vrai).


Une fois ce système PV créé, il faut effectuer le paramétrage et définir le mode d’intégration.

1 Description générale

Les systèmes photovoltaïques sont décrits en bibliothèque via les modules et les onduleurs qui permettent de constituer les systèmes photovoltaïques.

Photovoltaique2 - pv1.png

Dans un projet saisie dans le Modeleur ou dans l'Editeur, la partie de droite présente les différents systèmes utilisés et leur mode d’intégration.

Photovoltaique2 - pv6.png

Vous devez renseigner

  • Son nom
  • Le système (module + onduleur).
  • La surface et la puissance crête. Ce champ n’est modifiable que pour l’utilisation de systèmes « par défaut ».

2 Cinq modes d’intégration sont disponibles

  • Intégration en toiture ou en façade : Le capteur posé directement contre les matériaux de construction.

Trois dispositions sont alors proposées :

Photovoltaique2 - integration.png
  • Capteur placé contre une paroi : Il n’y a pas de ventilation de la face arrière des modules .
  • Capteur intégré dans une toiture donnant directement sur un comble : La ventilation de la face arrière des modules est assurée par l'air de la zone rattachée aux modules.
  • Capteur sur lame d'air non ventilée : Il n’y a pas de ventilation de la face arrière des modules mais uniquement une lame d'air résistive entre les modules et la paroi.


  • Vitrage : Capteur semi-transparent remplaçant un vitrage. Pour utiliser ce mode, un niveau de transparence du capteur est nécessaire. Le capteur est ventilé sur sa face arrière par l’air intérieur du local. Les caractéristiques thermiques appliquées au modèle dynamique du bâtiment sont alors pour Uw, la valeur de la menuiserie remplacée, et la multiplication Fs menuiserie x % transparence pour le facteur solaire de la menuiserie.
Photovoltaique2 - vitrage.png


  • Brise-soleil : Capteur semi-transparent ombrant un vitrage. Pour utiliser ce mode, un niveau de transparence du capteur est nécessaire. Par défaut, celui-ci est totalement opaque (0% de transparence). Le capteur est ventilé sur sa face arrière par l’air extérieur.
Photovoltaique2 - brisesoleil.png
  • Sur support : Capteur posé à l'aide d'un support sur une toiture terrasse. Le capteur est ventilé librement sur sa face arrière par l’air extérieur.
Photovoltaique2 - terrasse.png
L'intégration de type "Sur support" peut également être utilisée dans les cas spécifiques suivant :
  • la toiture n'a pas été modélisée (on a utilisé un contact de type "grenier ventilé")
  • la paroi de toiture (qui peut être découpée à cause de la modélisation des parois intérieures) n'a pas une surface assez grande pour recevoir le système PV.


  • Surimposition : Le capteur posé sur une toiture séparé par une lame d'air. Le capteur est ventilé sur sa face arrière par de l’air extérieur. Dans cette configuration, la ventilation arrière du module n’est pas optimisée par rapport au mode d'intégration précédent.

Vous indiquez ensuite la zone, la pièce, la paroi et le vitrage où vous souhaitez intégrer le système solaire. Les masques solaires de la paroi seront alors également appliqués aux modules photovoltaïques.

Des options de définition des orientation et inclinaison sont disponibles en fonction du mode d’intégration choisi.

L'albédo (coefficient de réflexion du sol devant les modules) peut également être spécifié.

Photovoltaique2 - surimposition.png
  • Pour certains types d'intégration, il faudra veiller à ce que la surface couverte par les modules reste inférieure à la surface de la paroi, sinon les champs de surface apparaissent en rouge. Si le module à une surface plus grande que la paroi, il faut alors utiliser un support de type toiture terrasse.
  • Seules les intégrations en "Brise soleil" et en "Toiture terrasse" permettent de fixer une orientation et une inclinaison. Avec les autres modes d'intégration, les orientations et inclinaisons sont reprises de la paroi.


3 Spécificités de la saisie du système photovoltaïque dans le Modeleur

Dans le Modeleur, si on paramètre un système photovoltaïque en renseignant la paroi sur laquelle il est affecté, puis que l'on modifie la saisie graphique (par exemple, on trace ou on efface un trait), alors la paroi affectée au système sera perdue. Il est alors nécessaire de la ré-renseigner. L'idéal est donc de renseigner la paroi sur laquelle est affectée le PV en fin de saisie.