© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Projet (Modèle occupant de l'Analyse d'incertitude d'AMAPOLA dans l'Editeur)












Projet dans l'arbre AMAPOLA
Occup03b.png

L'utilisateur doit ici spécifier le type de logement et son environnement.

Dans la version actuelle, le modèle d'occupant n'est disponible que pour les usages de logement. Il sera enrichi d'un modèle tertiaire dans les prochaines versions.

1 Le modèle stochastique

L'activation du modèle stochastique d'occupant pour l'analyse d'incertitude permet de prendre en compte la diversité de comportement des occupants possibles dans l'analyse d'incertitude des résultats. Il s’agit alors de réaliser des séries de simulations suivant le principe de la méthode de Monte-Carlo. A partir des mêmes entrées issues de l’interface, les nombreux processus stochastiques contenus dans le modèle d’occupation assurent l’unicité de chaque simulation. Deux exécutions successives génèrent des scénarios et des actions différentes, conduisant à des consommations énergétiques différentes. Un logement, par exemple, pourra être habité au cours de la première simulation par une famille nombreuse abondamment équipée en appareils électroménagers et audiovisuels puis, au cours de la seconde simulation, par un individu seul faiblement équipé. Au cours des simulations, les individus de la première famille pourront être peu actifs vis-à-vis des fenêtres et des stores tandis que le second habitant sera particulièrement actif. En reproduisant la simulation un certain nombre de fois (l'ordre de grandeur est de plusieurs centaines), on obtient alors la distribution des consommations pour ce logement.

Le modèle stochastique des occupants génère les scénarios :

  • de consigne de chauffage,
  • d'occupations,
  • de puissances dissipées (y compris éclairage),
  • d'occultation,
  • de besoins d'ECS,
  • de ventilation naturelle par ouverture des baies.

Nota :

  • Il est possible de désactiver le modèle stochastique de l'ouverture des baies et d’occultation à l'aide des coches spécifiques,
  • Il est également possible de désactiver le modèle stochastique de consignes de chauffage au niveau de chaque partie de bâtiment,
  • les scénarios de climatisation ne sont pas pris en compte par le modèle,
  • les scénarios de ventilation par la VMC et infiltrations doivent toujours être saisis,
  • les équipements d'éclairage et le calcul Enelight ne sont pas couplés au modèle,
  • les besoins d'ECS des émetteurs sont calculés dans les zones comportant des pièces avec usage de cuisine et/ou salle de bains,
  • le modèle de calcul aéraulique détaillé n'est pas couplé au modèle d'occupant.

2 Le modèle avec scénario moyen

A défaut de l'utilisation des scénarios stochastiques, il est également possible d’utiliser ce module pour générer un scénario moyen utilisable pour toutes les simulations de l'analyse d'incertitude ou pour une simulation STD/SED classique. Après avoir renseigné l'ensemble des paramétrages du modèle aux niveaux inférieurs (logements, zones, pièces), la génération d'un scénario moyen s'effectue par un simple clic sur Occup05.png.

Il convient toutefois de définir un nombre de tirages élevé afin d'obtenir le scénario moyen le plus représentatif.

Occup04.png

Il est possible de visualiser et/ou d'exporter vers la bibliothèque les scénarios créés dans chaque zone à partir de la barre de menus.

Occup06.png

Nota : Le modèle avec scénario moyen ne génère pas :

  • les scénarios d'ouverture des baies à travers un scénario moyen de ventilation naturelle,
  • les scénarios d'occultation.

L'outil de génération de scénario crée également les scénarios de besoins d'ECS pour les émetteur dans les logements. La configuration des émetteurs ECS pourra alors être modifiée pour être adaptée au modèle : chaque zone placée dans un logement et contenant au moins une salle de bains et/ou une cuisine doit disposer d'un unique émetteur d'ECS. Les émetteurs en trop seront supprimés et les émetteurs manquants seront ajoutés au projet (mais non connectés aux générations disponibles).