© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Ouverture (Bibliothèque)











Ouverture

1 Généralités

L'objet IconeOuverture.png ouverture est utilisable pour le calcul réglementaire Icone RT.png RT 2012 et la Icone STD.png STD (moteur Comfie) dans le cas d'un calcul aéraulique.

La surventilation par ouverture des baies est une méthode de refroidissement passive, qui consiste à faire circuler de l’air frais en provenance de l’extérieur dans la pièce.

L’objectif de ce paramétrage de définir à chaque pas de temps le ratio d’ouverture des baies nommé Rouv effectif dans la méthode à partir du ratio d’ouverture maximum défini par l’utilisateur Ouverture - ouv1.png. Par défaut, des valeurs de ratio d'ouverture maximum sont proposées à l'utilisateur suivant le §7.15.3.4 de la méthode:

Ouverture - rouvmax1.png
Dans le cas où une partie de la baie est fixe, il convient d’en prendre compte dans la définition du Rouvmax global de la baie.


2 Paramétrage pour le calcul RT2012

En fonction de la saison (hiver, mi-saison et été) définie par les besoins de chauffage et/ou de climatisation (§ 6.3 méthode TH-BCE), la gestion de l’ouverture est :

  • Soit impossible. Rouv =0
  • Soit manuelle. Les paramètres de gestion sont alors conventionnels :
Ouverture - ouv7.png

Attention, ce mode de gestion est interdit pour les groupes climatisés durant la période de refroidissement (§7.12.3.1.1 de la méthode TH-BCE). SI vous avez paramétré une ouverture manuelle sur un groupe climatisé, le moteur prendra en compte le fait que l'ouverture est impossible.

  • Soit automatique. Contrairement à la gestion manuelle, ce mode de gestion est autorisé pour les groupes climatisés en été (§7.12.3.1.1 de la méthode TH-BCE). Les paramètres de gestion sont définis par l’utilisateur. En fonction de la dérogation, la part dérogée suit le mode manuel et la part non dérogée suit le mode automatique. Les valeurs par défaut suivantes sont disponibles :
Ouverture - ouv6.png

Les paramètres de gestion, pour chaque saison, sont les suivants (§7.12. 1 de la méthode TH-BCE) :

  • La température extérieure. En dessous du seuil bas, l’ouverture est impossible. L’ouverture peut être maximale au-dessus du seuil haut. L’ouverture est proportionnelle entre les deux.
  • L’écart de température entre l’extérieur et l’intérieur Δθext_int. Les ouvertures sont fermées lorsque l’on passe au-dessous de ce seuil. Par exemple en gestion manuelle, Δθext_int =-6°C, les ouvertures sont refermées lorsque la température extérieure dépasse de plus 6°C celle ressentie à l’intérieure. En mode automatique, il sera plus favorable d’affecter une valeur positive à ce paramètre.
Ouverture - ouv3.png
L'interface du logiciel mentionne "Δθint-ext" et pas "Δθext_int". En effet, la valeur par défaut de 2°C porte à croire qu'il y a une erreur dans la méthode Th-BCE, si l'on interprète "Δθext_int" comme θext-θint. Ainsi, il devrait y avoir Δθext_int = - 2 ou Δθint-ext = 2. Nous avons pris le parti de garder la valeur par défaut de 2°C et de modifier l'intitulé pour éviter cette confusion.


  • La température opérative intérieure. Un hystérésis décrit l’ouverture des baies à partir des trois paramètres suivants : Δθ1, Δθ2 et θbase.
Ouverture - ouv2.png
L’exposition au bruit des baies (BR1/BR2 et BR3) est également un paramètre intervenant dans la détermination du ratio d’ouverture effectif en gestion manuelle (§7.12.3.6 de la méthode TH-BCE). Ce paramètre est implémenté pour chaque baie dans le projet. Voir également ici dans le manuel.


Ouverture - ouvparam.png


  • Il est possible de cocher AutomOuverture.png pour que le moteur de calcul applique les valeurs par défaut d'ouverture (suivant le §7.12 de la méthode Th-BCE).

3 Paramétrage pour le calcul aéraulique en STD

Ouvparamstd00.png

Quel que soit le mode d'ouverture, il est possible de mettre en place une limite haute de vent au delà de laquelle la menuiserie (porte ou fenêtre) est obligatoirement fermée.

Le mode d'ouverture peut être défini suivant 3 modes :

3.1 Toujours ouvert

Hormis au delà de la limite de vent, la menuiserie est toujours ouverte. C'est le ratio d'ouverture maximal qui est appliqué.

3.2 Scénarisé

Ouvparamstd01.png

Hormis au delà de la limite de vent, le pourcentage d'ouverture est défini par un scénario paramétrable par l'utilisateur.

Le pourcentage d'ouverture du scénario doit être défini entre 0 et 100%. Ce scénario s'applique au ratio d'ouverture maximal de la menuiserie défini plus haut


3.3 Détaillé

Ouvparamstd02.png

Comme il est précisé dans l'interface :

  • les portes extérieures sont toujours fermées ;
  • les portes intérieures sont toujours ouvertes ;
  • et les fenêtres extérieures utilisent les modes d'ouvertures définis dans la méthode Th BCE de manière analogue au calcul RT2012.

Dans le cas d'une fenêtre intérieure, le traitement est le même que pour les portes intérieures : elles sont considérées comme toujours ouvertes.

Pour la STD, le paramétrage de l'ouverture s'effectue en considérant :

  • le scénario d'occupation des zones thermiques fixé par l'utilisateur pour le mode de gestion manuelle ;
  • les saisons de chauffage et de refroidissement définies au niveau du projet ;
  • et les températures limites en mode manuel et automatique pouvant être ajustées par l'utilisateur (en RT, les températures en mode manuel sont conventionnelles)


Il est possible d'utiliser la coche "Automatisme par défaut". Cela permet, lorsque l'on est en gestion auto, d'affecter les valeurs par défaut (qui sont issues de la méthode ThBCE de la RT2012) :

Automatismedef.png
En gestion manuelle, le calcul RT 2012 considère une absence totale de manœuvre des fenêtres la nuit pour les groupes à usage résidentiel ou d'hébergement qui sont effectivement occupés. Ceci ne semble pas réaliste, c'est la raison pour laquelle en STD le calcul considère que, la nuit, les occupants sont à même se réveiller pour manœuvrer les fenêtres.