© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Option de rafraîchissement nocturne (Bibliothèque)












Rafraichissement nocturne

La fonctionnalité est disponible avec la version 1.1.6.3 du moteur RT. Elle n'est pas possible avec une ventilation hybride.

1 Principe

La fonction est décrite dans le paragraphe 8.12 de l’Arrêté du 16 avril 2013 modifiant l’annexe à l’arrêté du 20 juillet 2011.

Les fonctions de rafraîchissement nocturne ne concernent que les calculs de consommations Cep ou la méthode Th-EC (groupe non-climatisés) de la RT2012.


Le rafraîchissement nocturne consiste en l’activation de la ventilation en périodes soirée et nuit afin de faire circuler de l’air neuf frais dans les locaux. Le rafraîchissement nocturne vise à abaisser la température du et des locaux concernées de plusieurs degrés sous la température de consigne des systèmes de refroidissement, pour que ceux-ci s’activent plus tard au cours de la journée suivante. Elle peut aussi être employée dans les locaux non-climatisés pour abaisser la température opérative intérieure atteinte au cours de la journée suivante.

Pour les usages d’hébergement, les usages d’habitation et certains cas particuliers de zones tertiaires, les locaux sont occupés en soirée et/ou la nuit au sens des scénarios de ventilation conventionnels de Th-BCE. Le rafraîchissement nocturne peut alors consister à augmenter les débits (passage en pointe), à activer le by-pass d’échangeur, et/ou à fermer le volet de recyclage d’air intérieur.

Dans les autres usages, les locaux sont inoccupés en soirée et la nuit au sens des scénarios de ventilation conventionnels de Th-BCE. La centrale de ventilation est alors en général désactivée. Le rafraîchissement nocturne peut consister en une activation ponctuelle de cette dernière, accompagnée d’un éventuel by-pass de l’échangeur et d’une fermeture du volet de recyclage d’air intérieur.


Ventmecafreecooling - XXX1.png


Dans Pleiades, la saisie se fait sous cette forme :

Ventmecafreecooling - XXX34.png

2 Les consommations électriques des ventilateurs

Il faut renseigner les consommations électriques du/des ventilateurs lors de la mise en marche du rafraîchissement nocturne dans la/les première(s) case(s) de l'onglet.


3 Régulation heure par heure (§8.12.3.3)

La méthode impose un enclenchement entre 21 et 23 et un déclenchement entre 00h et 08h. Les horaires sont modifiables suivant ces horaires.

Exemple : Ventmecafreecooling - XXX30.png

Suivant les plages horaires, l'enclenchement du rafraîchissement nocturne s'effectue si la température intérieure dépasse sa consigne, ici 20°C.

3 Conditions complémentaires déclenchent l'arrêt de la ventilation :

Deux protections contre le sur-rafraîchissement si la température intérieure ou la température extérieures descendent au dessous de leurs consignes respectives, ici 19°C et 15°C.

Une protection contre les consommations excessives des ventilateurs lorsque le rafraîchissement est moins performant. Cette dernière est liée à l'écart de température entre l'intérieur et l'extérieur, ici 2°C.

La méthode de calcul propose d'étendre la période de rafraîchissement nocturne à toute l'année, sauf la période de chauffe.

Pour étendre la période de rafraîchissement nocturne il faut activer la case Ventmecafreecooling - XXX31.png. Les conditions de fonctionnement de la ventilation spécifiques à cette période sont alors à renseigner.


  • Si la régulation est uniquement avec une sonde de température intérieure, il faut renseigner les "Conditions de t° extérieure" à -20°C pour les désactiver.
  • Inversement, si la régulation est uniquement avec une sonde de température extérieure, il faut forcer les "Conditions de t° intérieure" à -20°C pour les désactiver.
  • Si le fonctionnement du rafraîchissement nocturne est piloté uniquement par une horloge, toutes les conditions de températures doivent être forcées à -20°C pour être désactivées.


Un tutoriel explicite son mode d'utilisation.