© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Feuille Chauffage (Onglet Plan du Modeleur)












Feuille Chauffage du modeleur

1 Principe général

La feuille "Chauffage" Icone DimChaud.png est accessible pour chacun des niveaux du modèle en sélectionnant en bas de l'écran la feuille correspondante. Elle permet de définir l'ensemble des informations pièce par pièce pour le calcul des du dimensionnement de chauffage selon la norme EN 12831. Si elle n'apparait pas, aller dans Affichage/Afficher Chauffage.

Feuilletoiture - barre0.png

Les boutons en haut de la barre d'outils permettent l'affectation et les boutons identiques en bas de la barre d'outils permettent de visualiser les affectations.

Les espaces tampons sont communs avec le calcul réglementaire de climatisation. Les paramètres de ventilation (bouches, entrées d'air, echangeur et infiltration) par pièces sont communs aux module chauffage et climatisation.

2 Définir les zones chauffées et espaces tampons

left" style="padding : 0 10px 0 0;Un clic sur le bouton de définition de l'espace chauffé et des espaces tampons.

Cette fonction est commune aux modules RT2012 Icone RT.png, chauffage Icone DimChaud.png et Climatisation Icone DimClim.png. L'enveloppe traitée et les espaces tampons sont communs à ces 3 calculs, il n'y a donc pas à redéfinir ces espaces si un calcul RT2012 à été précédemment saisi.

Dans le cas ou l'on souhaite faire un calcul de déperditions par pièce pour des bâtiments, dont une partie seulement est soumise à la RT2012, il faut faire un zonage RT2012 de tout le projet, et renseigner les pièces exclues du champ d'application de la RT2012. Cela permet d'avoir toutes les pièces pour le module de chauffage et seulement les pièces prises en compte (non exclues) de la RT2012 pour le calcul RT2012.


3 Définir différentes parties de bâtiment

left" style="padding : 0 10px 0 0; Cet outil permet de Définir différentes parties de bâtiment de la même manière qu'indiqué ici.

4 Définir les caractéristiques des émetteurs

left" style="padding : 0 10px 0 0;Un clic sur le bouton d'affectation des caractéristiques des émetteurs provoque l'ouverture d'une fenêtre d'affectation par pièces.


La "Surpuissance émetteur" ou la "Correction de puissance" correspondent à deux méthodes différentes de prise en compte permettant de majorer la puissance de l'émetteur. Ces deux méthodes se cumulent dans le calcul.

Feuilledeperd - feuilledeper015.png

Il faut alors sélectionner une surpuissance ou correction de puissance éventuelle de l'émetteur spécifique, puis cliquer sur l'une des pièces à laquelle on souhaite l'affecter. La pièce est alors colorée en jaune et l'émetteur est affecté.

Feuilledeperd - feuilledeper16.png
Il est possible de définir des pièces sans émetteurs dans le volume chauffé (il ne s'agit pas d’espace tampon). De fait les pièces situées dans le volume chauffé mais dépourvues d'émetteurs (exemple WC, circulation, etc...)sont alors considérées à la température "autre partie de bâtiment" du point de vue des autres pièces chauffées afin de majorer le dimensionnement de chauffage de ces autres pièces.


5 Définir les températures

left" style="padding : 0 10px 0 0;Un clic sur le bouton d'affectation des températures provoque l'ouverture d'une fenêtre d'affectation par pièces.

Feuilledeperd - feuilledeper17.png

Il faut alors sélectionner les options de température de pièce ou de températures adjacentes, puis cliquer sur l'une des pièces à laquelle on souhaite l'affecter. La pièce est alors colorée en jaune et les températures sont affectées.

Feuilledeperd - feuilledeper18.png
De manière générale, ce menu est peu utilisé car les températures de pièces sont déjà définies de manière générale (par défaut) au niveau du projet dans l'onglet Chauffage. On viendra éventuellement ponctuellement modifier les températures par exemple pour les consignes de salles de bains à 21°C.


6 Définir les infiltrations des pièces

left" style="padding : 0 10px 0 0;Un clic sur le bouton d'affectation des infiltrations provoque l'ouverture d'une fenêtre d'affectation par pièces.

Feuilledeperd - feuilledeper23.png

Il faut alors sélectionner le débit et le coefficient d'exposition, puis cliquer sur l'une des pièces à laquelle on souhaite l'affecter. La pièce est alors colorée en jaune.

De manière générale, ce menu est peu utilisé car le débit d'infiltration est déjà défini de manière générale (par défaut) au niveau du projet dans l'onglet Chauffage et que le coefficient d'exposition est proposé de manière automatique depuis l'export vers Pleiades editeur:
Feuilledeperd - feuilledeper24.png


Suivant le § 7.2 de la norme EN 12831, en l'absence de système de ventilation, il vous faut retenir le calcul des déperdition par renouvellement d'air qui donne la valeur maximale entre :
  • le débit d'infiltration
  • et le débit d'air minimal requis pour des raisons hygiéniques.

Pour prendre en compte ce débit d'air hygiénique, il est alors possible de forcer le coefficient d'exposition à 1. Dans ce cas, le coefficient multiplicateur x2 n'est plus pris en compte. Il est possible de se baser, par exemple, sur les débits fournis dans la norme :

Hygienique.png

Cette valeur issu de la norme sera alors à saisir dans la case correspondant au N50 .


7 Définir les débits de soufflage et/ou d'extraction

Ce paramétrage est disponible uniquement en ancien mode (entrée manuelle des données de ventilation).


left" style="padding : 0 10px 0 0;Un clic sur le bouton d'affectation des bouches provoque l'ouverture d'une fenêtre d'affectation par pièces.

Feuilledeperd - feuilledeper8.png

Il faut alors sélectionner un nombre, un débit et le type de bouche (extraction, soufflage ou les deux) cliquer gauche sur l'une des pièces à laquelle on souhaite l'affecter. La pièce est alors colorée en jaune et la ou les bouches sont affectées.

Il est également possible de supprimer des affectations en effectuant un clic droit sur la pièce.

Feuilledeperd - feuilledeper9.png
  • Ces débits sont communs au dimensionnement de chauffage Icone DimChaud.png et de climatisation Icone DimClim.png et MAIS PAS pour le calcul réglementaire RT2012.
  • Les valeurs proposées (vous gardez cependant la main, si vous souhaitez affecter une valeur différente) dans les différents tableaux, fonction de l'usage, sont issues des réglementations de 1982 concernant les débits hygiéniques. La norme 12831 ne fait pas strictement référence à ces débits ; l'utilisateur reste responsable du dimensionnement des émetteurs. La norme stipule que les débits d'air se déterminent en dimensionnant le système de ventilation et sont données par le concepteur du système de ventilation.
  • En l'absence de système de ventilation, on suppose que l'air introduit a les caractéristiques thermiques de l'air extérieur.


8 Définir des entrées d'air

Ce paramétrage est disponible uniquement en ancien mode (entrée manuelle des données de ventilation).


left" style="padding : 0 10px 0 0;Un clic sur le bouton d'affectation des entrées d'air provoque l'ouverture d'une fenêtre d'affectation des modules par pièces.

Feuilledeperd - feuilledeper12.png

Il faut alors sélectionner un nombre, un débit et éventuellement un coefficient "b" d’atténuation des déperditions dû à l'effet d'un espace tampon, puis cliquer gauche sur l'une des pièces à laquelle on souhaite l'affecter. La pièce est alors colorée en jaune et le module d’entrée d'air est affecté.

Il est également possible de supprimer des affectations en effectuant un clic droit sur la pièce.

Feuilledeperd - feuilledeper13.png
Concernant les entrées d'air des VMC simple flux : Ces débits sont communs au dimensionnement de chauffage Icone DimChaud.png et de climatisation Icone DimClim.png MAIS PAS pour le calcul réglementaire RT2012.


Les modules d’entrée d'air ne créent pas directement des déperditions. Ils permettent de compenser l'extraction d'air de la VMC.

Un bilan de l'ensemble des bouches d'extraction et de soufflage du bâtiment est effectué. Sur cette base, si le débit extrait est supérieur au débit soufflé, la différence entre extrait et soufflé doit être compensée par les entrées d'air et les défauts d'étanchéité du bâtiment. Le débit compensé est réparti sur chaque espace du bâtiment à partir de la perméabilité de chaque espace rapporté à la perméabilité du bâtiment entier.

La compensation de l'extraction est calculée sur la base de l'ensemble des entrées d'air, perméabilité et des débits extraits et soufflés du bâtiment. Le bilan global des déperditions est ainsi finalisé uniquement lorsque tous les équipements de ventilation des pièces ont bien été définis.

9 Définir les rendements d'échangeur double-flux

Ce paramétrage est disponible uniquement en ancien mode (entrée manuelle des données de ventilation).


left" style="padding : 0 10px 0 0;Un clic sur le bouton d'affectation des rendements d'échangeur double flux provoque l'ouverture d'une fenêtre d'affectation par pièces.

Feuilledeperd - feuilledeper20.png

Il faut alors sélectionner le rendement, puis cliquer sur l'une des pièces à laquelle on souhaite l'affecter. La pièce est alors colorée en jaune et le rendement est affecté.

Feuilledeperd - feuilledeper21.png
De manière générale, ce menu est peu utilisé car le rendement d'échangeur double flux est déjà défini de manière générale (par défaut) au niveau du projet dans l'onglet Chauffage. Celui-ci n'est affiché et pris en compte dans le calcul que pour les pièces disposant de bouches de soufflage d'air neuf.