© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

CTA à débit d'air Variable (Bibliothèque)












Ventilation à débit d'air variable (DAV)

Cet objet est utilisable pour les calculs suivants : Icone RT.pngIcone RTex.png

1 Le principe

Les centrales à débit soufflé et extrait variable DAV sont utilisées pour la fourniture de l’air hygiénique et le traitement thermique des locaux hors résidentiel.


La DAV est constituée des éléments suivants (§8.3 de la méthode) :

  • boîte de mélange,
  • ventilateurs,
  • batteries de préchauffage et pré-refroidissement,
  • humidification,
  • rafraîchissement nocturne.


Le moteur de calcul (issue de la méthode de calcul Th-BCE 2012) ne permet pas la prise en compte d'un échangeur double flux.


La centrale fonctionne de la façon suivante :

  • en période d’occupation au sens de la ventilation : fonctionnement correspondant au mode occupation des scénarios (débits et taux de renouvellement d’air),
  • en période d’inoccupation au sens de la ventilation : fonctionnement correspondant au mode inoccupation des scénarios (débits et taux de renouvellement d’air).


Toutefois :

  • en phase de relance du chauffage ou du refroidissement, la centrale fonctionne avec les débits correspondant à l’occupation et avec un taux d’air neuf d’inoccupation,
  • lorsqu’un besoin de chauffage ou un besoin de refroidissement est détecté, la centrale fonctionne au pas de temps suivant avec un taux d’air neuf d’inoccupation et avec les débits correspondant à l’occupation. Lorsque le besoin cesse, au pas suivant la centrale revient au fonctionnement d’inoccupation.


Pour les CTA DAV, le taux minimal d'air neuf de la boîte de mélange n'est pas à fournir. Il est pris comme étant la somme des débits d'air des bouches raccordées définis en zone neutre.


L’évolution de la température de soufflage de la centrale DAV est décrite suivant le principe ci-dessous (§8.3.3.3.1 de la méthode).


Ventmecadav - ventilmeca10.png


  • Mode Préchauffage : Température d'air neuf < Tenc

Tant que la température d’air neuf est inférieure à la température de préchauffage, Tenc, le préchauffage est enclenché (suivant la consigne de préchauffage). Lorsque la température extérieure devient supérieure, le préchauffage est arrêté. La CTA fonctionne avec un débit d'air neuf minimal.


  • Mode neutre : Tenc < Température d'air neuf < Texttan

Entre Tenc et Texttan, on passe progressivement du débit d’air neuf minimal à tout air neuf.


  • Mode refroidissement tout air neuf : Texttan < Température d'air neuf < Textref

Lorsque la température de l’air neuf est supérieure à la température de fonctionnement en tout air neuf, Texttan, et inférieure à la température de refroidissement, Textref, la centrale fonctionne en tout air neuf et en mode refroidissement (suivant la consigne de prérefroidissement) .


  • Mode refroidissement air neuf minimal : Température d'air neuf > Textref

Lorsque la température de l’air neuf est supérieure à la température de fonctionnement en tout air neuf, Textref, la centrale fonctionne en mode refroidissement avec un débit d'air minimal.


Dans la RT 2005, les valeurs de changement de fonctionnement étaient définies conventionnellement: Tenc = 12°C, Texttan = 15°C et Text REF = 25°C.


Les débits d'air utilisés par la centrale DAV sont déterminés à partir du fonctionnement des unité terminales (ou émetteurs) liés aux bouches de soufflage. Le principe de fonctionnement d'une unité terminale est décrit par le schéma ci-dessous (§8.3.3.5.1 de la méthode).

Ventmecadav - ventilmeca11.png


L’unité terminale permet d’imposer, en fonction des besoins de chauffage ou de froid du groupe, les débits massiques d’air entrant dans ce groupe:

  • Lorsque le groupe est en besoins de chauffage, le débit d'air correspondant à la somme des débits d'air des bouches défini en mode préchauffage (voir bouches).
  • Lorsque le groupe est est ni en besoins de chauffage ni en besoins de refroidissement, le débit d'air correspondant à la somme des débits d'air des bouches défini en mode zone neutre(voir bouches).
  • Lorsque le groupe est en besoins de refroidissement, le débit d'air est ajusté en fonction des besoins (§8.3.3.5.2).

2 Les consommations électriques des ventilateurs

Ventmecadav - ventilmeca121bis.png


Le coefficient de puissance en RT ex correspond aux Cvent_DAV indiqué en annexe A de la méthode Th-C-E Ex :

TableauCventdav.png

La puissance des ventilateurs est déterminée pour un débit volumique d’air correspondant au débit maximal augmenté de 10 % en prenant en compte si nécessaire le taux de recyclage.

La puissance électrique appelée du moteur du ventilateur est égale à sa puissance nominale en occupation pondérée en fonction du taux de charge du ventilateur et du type de variation de vitesse défini par l'utilisateur suivant le § 8.3.3.8 de la méthode.

Le taux de charge des ventilateurs est défini à partir des débits d'air horaires calculés et des débits d'air repris et soufflés maximums fournis par l'utilisateur.

3 Le rafraîchissement nocturne

L'option rafraîchissement nocturne est disponible en cliquant sur Ventmecasf - XXX2.png.


4 Pour en savoir plus

Voir ici dans la FAQ dédiéeà la DAV.