© IZUBA énergies
Aller à : navigation, rechercher

Bâtiment (Arbre Climatisation)












Bâtiment dans l'arbre climatisation

Vous retrouvez dans l'onglet projet, puis en cliquant dans l'arborescence sur bâtiment Climbatiment - rtbat.png les caractéristiques générales du bâtiment pour le calcul du dimensionnement de climatisation:

  • les conditions internes par défaut
  • les hypothèses sur le bâtiment
  • les hypothèses de calcul

L'ensemble des ses informations définies "par défaut" au niveau du bâtiment sont réajustables pièce par pièce.

Climbatiment - climbat01.png

1 Les conditions internes par défaut

Climbatiment - climbat02.png. L'utilisateur indique si le bâtiment est majoritairement climatisé ou non. Si le bâtiment est majoritairement non climatisé, il faudra définir les pièces climatisées par la suite.

2 types de climatisation sont envisagés: par air ou de manière radiative. Cette dernière fait l'hypothèse qu'aucune condensation ne s'effectue au niveau de l'émetteur froid (ex: plancher rafraichissant). Il n'y a alors aucune prise en compte des apports latents dans le calcul, et la consigne d'humidité d'air en clim devient inopérante.

Pour les pièces non climatisée, on considère que leur température dérive en fonction de la température extérieure (ici, Temp. intérieure non climatisée = Temp. extérieure - 3°C). La valeur de cette dérive est fixée par l'utilisateur. Elle permet de prendre en compte les apports par conduction entre les pièces non climatisées et climatisées.

1.1 Les hypothèses sur le bâtiment

La surpuissance des émetteurs, définie en W/m² et/ou en %, est ajustée par l'utilisateur.

Les 3 paramètres complémentaires sont proposés, uniquement pour la méthode RTS:

  • L'indicateur d'inertie permet de définir les coefficients d'amortissement des apports radiatifs. Ce calcul est transparent pour l'utilisateur.
  • L'indicateur "moquette" fait référence au revêtement du sol. L’amortissement des apports radiatifs est plus faible si l'option est cochée.
  • L'indicateur "extraction d'air non gainée en faux-plafond". Si l'option est coché, le calcul considère qu'une part des apports internes liés à l'éclairage en faux-plafond est évacuée à l'extérieur sans influencer la climatisation du local. Ce paramètre influence donc les hypothèses sur le coefficient de foisonnement d'apports internes par éclairage si l'utilisateur utilise la base de données fournie dans le logiciel.

2 Les hypothèses de calcul

Le calcul peut être effectué avec ou sans prise en compte:

  • des masques intégrés(brise-soleil ou débord), masques proches et masques lointains
  • des protections solaires mobiles (définies dans le cadre du calcul réglementaire: volets, stores et stores vénitiens).