Cette documentation concerne SEULEMENT Pleiades v3.x et novaEQUER v1.x.
Pour consulter la dernière version de la documentation
nous vous invitons à consulter le lien
documentation de Pleiades 4
Index
Aller à : navigation, rechercher

Tutoriel Pleiades / Mon premier projet détaillé en STD / Améliorer le confort d'été

Nous illustrons ici rapidement quelques modifications et interprétations de résultats sommaires, permettant de mettre en œuvre la démarche d'amélioration du confort d'été


En préalable, ouvrir la variante "enveloppe BBC et Home Cinema", qui sera notre base de travail sur le confort estival.


1 Démarche générale

Nous avons identifié un problème potentiel concernant les charges thermiques internes. Deux axes d'action sont donc possibles :

  • réduire les charges internes
  • améliorer l'évacuation de la chaleur quand c'est possible.

Dans un premier temps, nous allons évaluer si ces mesures sont suffisantes.


2 Préparation des variantes

En utilisant la même démarche que celle présentée lors du travail sur l'enveloppe, préparer les trois variantes suivantes :

  • une variante "puissances réduites", pour laquelle le scénario de puissance dissipée "puissance dissipée standard" est remplacé par un scénario "puissance réduite", défini par la formule "2 W/m² constant".
  • une variante "surventilation nocturne", pour laquelle le scénario de ventilation "ventilation d'hiver" est remplacé par un scénario "surventilation nocturne", défini de la manière suivante : 0,6 vol/h en journée, 3 vol/h la nuit, comme illustré ci-dessous.
Tuto3pleiadessurchauff - image1.png


  • une variante "combinée", cumulant les deux modifications ci-dessus.

Utiliser la méthode de lancement automatique de simulation pour lancer les calculs.

3 Analyse des résultats

Accéder à l'outil "Graphiques", et afficher les courbes de température du séjour pour les quatre variantes suivantes :

  • Enveloppe BBC et Home Cinema
  • Enveloppe BBC et Home Cinema - puissance réduite
  • Enveloppe BBC et Home Cinema - surventilation
  • Enveloppe BBC et Home Cinema - surventilation et puissance réduite

Le graphique correspondant est illustré ci-dessous, en effectuant un zoom sur les mois de juin et juillet.

Tuto3pleiadessurchauff - image2.png


Si la réduction des puissance permet une amélioration, c'est clairement la surventilation nocturne (pouvant correspondre ici à une ouverture des fenêtres) qui permet un gain massif sur le confort.

En conservant les même variantes, afficher cette fois le graphique intitulé "Heures cumulées Temp.(période occupation)" pour l'année complète, comme illustré ci-dessous.

Tuto3pleiadessurchauff - image3.png


Le critère générale recherché est "moins de 40 heures d'occupation à plus de 27°C". Ici, même si la situation est largement améliorée, l'objectif n'est toujours pas atteint. Nous pouvons tenter deux variante supplémentaire.


4 Home Cinema et utilisation des occultations

Afficher le graphique des températures obtenues dans les pièces "chambre est" et "chambre ouest" (avec l'option rayonnement), et zoomer sur quelques jours du mois de juin, comme illustré ci-dessous.

Tuto3pleiadessurchauff - image4.png


Nous pouvons noter des apports solaires importants dans la pièce "chambre ouest" le matin, et dans la pièce "chambre est", ce qui amène deux conclusions :

  • il convient d'être vigilant lorsqu'on nomme les pièces, et de ne pas confondre les orientations est et ouest (elles sont ici évidemment permutées)
  • mais surtout, des apports solaires relativement importants interviennent alors que la température est élevée.

Il est donc envisageable de protéger les baies vitrées pour obtenir un gain de confort.


Repartir de la variante avec surventilation et puissances réduites.

Préparer deux variantes complémentaires, définies comme suit :

  • une variante dans laquelle le home cinema (appareil fort consommateur, et diffusant trop souvent des programmes destinés aux cerveaux disponibles) est supprimé, et remplacé par le scénario "puissance réduite"
  • une variante utilisant le scénario d'occultation "volets d'été" appliqué sur l'ensemble des baies. Pour cela, suivre la procédure suivante :
    • chercher le scénario en question, et l'exporter vers le projet
    • dans saisie Multi-zone, accéder à l'onglet "Pièces et contact". Sélectionner une paroi en contact avec l'extérieur, par exemple la paroi 9/4.
Tuto3pleiadessurchauff - image5.png
  • Double-cliquer sur son nom. Dans la partie droite de l'écran, sélectionner le scénario "volets d'été"
Tuto3pleiadessurchauff - image6.png
  • cliquer sur le bouton "copier sur toutes les parois" Tuto3pleiadessurchauff - image7.png

Simuler ces deux variantes complémentaires, et comparer avec les résultats précédents, comme illustré ci-dessous, pour le séjour et les deux chambres.

Tuto3pleiadessurchauff - image8.png


On constate que l'objectif n'est toujours pas atteint...


5 Et si...

Pourquoi donc le résultat n'est-il toujours pas satisfaisant ?

Résumons la démarche :

  • nous avons réduit les puissances dissipées
  • nous avons augmenté les ventilations
  • nous avons supprimé les apports solaires


Que peut-il bien rester ? Quelle source de chaleur "parasite" avons-nous oubliée ?

La dernière qui nous reste, ce sont les apports humains. Quels sont-ils ? Le scénario d'occupation, appliqué à chacune des zones, est le suivant :

Tuto3pleiadessurchauff - image9.png


Là est le problème : en attribuant ce scénario à chacune des zones, nous avons installé dans cette maison individuelle... 28 personnes !!!!


Corrigeons cette erreur, en modifiant le paramètre "nombre d'occupants = 4" en "nombre d'occupants = 0,06 occupants/m²", ce qui est beaucoup plus réaliste (1 personne pour 16 m²)


Le résultat ne se fait pas attendre... Le bâtiment n'a plus aucun problème de surchauffe.


Ce tutoriel est destiné à illustrer l'utilisation réelle du logiciel... et il n'y pas de doute que des erreurs telles que celle avec laquelle nous avons ici "joué" font réellement partie du quotidien de l'utilisateur... Vous pouvez désormais reprendre ce tutoriel avec un scénario d'occupation corrigé et identifier les variantes qui vous semblent les plus pertinentes.