Cette documentation concerne SEULEMENT Pleiades v3.x et novaEQUER v1.x.
Pour consulter la dernière version de la documentation
nous vous invitons à consulter le lien
documentation de Pleiades 4
Index
Aller à : navigation, rechercher

STD Comfie / Projet / Calcul aéraulique / Enveloppe aéraulique

Cette fenêtre présente les caractéristiques d'une Envstd00.png enveloppe aéraulique.

La création d'une enveloppe aéraulique s'effectue à partir du niveau Zonesthermiques - icobat.png Bâtiments dans l'arborescence STD :

Envstd02.png
Envstd01.png

Cliquer sur les flèches en haut à droite de ce cadre pour passer d'une enveloppe à l'autre.

Depuis l'arborescence, il est possible de déplacer les zones hors enveloppe aéraulique par glisser-déposer.

Il est possible de créer plusieurs enveloppes aérauliques dans la mesure ou aucune circulation d'air n'est à prendre en compte entre ces enveloppes (l'une est donc considérée comme parfaitement étanche par rapport à l'autre).

1 Parois de l'enveloppe aéraulique

Une enveloppe aéraulique est composée d'une ou plusieurs Rtzone - zonert2.png zones thermiques dans lesquelles l'air peut circuler.

Elle est caractérisée par :

  • l'étanchéité externe de l'enveloppe définie à travers le coefficient Q4Pa Surf (anciennement I4): le débit de fuite à la pression différentielle de 4 pascals divisé par la somme des surfaces de parois froides hors plancher bas (appelé ATbât). Cet indicateur, utilisé également dans la réglementation thermique, est validé à partir du test d'étanchéité à l'air du bâtiment.
  • La répartition du débit de fuite par les murs, la toiture, les fenêtres et les portes (Le mode de répartition est global, il n'est pas ramené à une unité de surface).
La répartition des fuites est effectué par défaut à travers les coefficient cités au dessus, il est toutefois possible de "forcer" le coefficient Q4Pa Surf de chaque paroi et de chaque menuiserie


  • Par défaut, le calcul ne considère pas d'infiltration d'air sur les parois séparant deux enveloppes aérauliques différentes. Si l'on souhaite que ce soit le cas, il faut paramétrer la "Perméabilité de l'air" des parois en question manuellement.
  • Il est nécessaire de forcer à 0 le Q4 d'une toiture qui serait en contact avec un volume chauffé non modélisé (en effet, dans ce cas, il ne faut pas considérer de déperdition par la toiture). On peut faire cela au niveau des % de répartition du débit de fuite pour toutes les toitures du projet ou directement au niveau des parois).


2 Paramètres experts

Par défaut, les défauts d'étanchéité des parois intérieure d'une enveloppe aéraulique ne sont pas pris en compte. Il est toutefois possible d'affecter des niveaux d'étanchéité à ces parois et de favoriser ainsi les mouvement d'air entre pièces. Comme pour les parois externes de l'enveloppe aéraulique, il est possible de "forcer" le coefficient Q4Pa Surf de chaque paroi et de chaque menuiserie.

Si votre projet ne dispose d'aucune porte intérieure ou que celles-ci sont définies comme toujours fermées et sans détalonnage, aucun transfert d'air ne pourra avoir lieu entre les pièces si les défauts d'étanchéité des parois intérieures d'une enveloppe aéraulique sont nuls.