Cette documentation concerne SEULEMENT Pleiades v3.x et novaEQUER v1.x.
Pour consulter la dernière version de la documentation
nous vous invitons à consulter le lien
documentation de Pleiades 4
Index
Aller à : navigation, rechercher

Onglet Généralités / Contacts RT

1 Principe

Les onglets "Contacts sol" et "Autres contacts" permettent de définir l'ensemble des données pour la détermination des valeurs U en W/m².K selon les règles Th-U et les facteurs solaires Sf des parois selon les règles Th-S .

Pour chaque catégorie de contact (extérieur, mitoyen, terre-plein, etc...), vous devez définir au minimum les caractéristiques par défaut du contact.

Vous avez la possibilité de rajouter des types de contact à partir de la barre de défilement si par exemple vos mur extérieurs ne sont pas végétalisés hormis une façade. Vous devez alors définir un second contact extérieur correspondant à cette façade.

Alcyonecontactrt - contactrt0.png

Vous pouvez également supprimer ce contact en cliquant sur la corbeille associée.

Les contacts par défaut ne peuvent pas être supprimés.


Les contacts non définis par défaut s'affectent dans l'onglet Plan aux parois comme tout contact à partir du bouton Changercont - ccp5.png en modifiant l'option RT.

Alcyonecontactrt - contactrt9.png

2 Contact terre-plein

Alcyonecontactrt - contactrt13.png

Suivant les règles Th-U Fascicule 4 - §2.2.2, pour calculer le U équivalent des planchers en contact avec le sol, vous devez définir les caractéristiques éventuelles de l'isolation périphérique :

  • Dv, la profondeur de l’isolation périphérique verticale, en m.
  • Dh, la largeur de l’isolation périphérique horizontale, en m.
  • Rn, la résistance thermique de l’isolation périphérique horizontale et/ou verticale (ou du mur de fondation) en m2.K/W.
  • dn, l’épaisseur de l’isolation périphérique (ou du mur de fondation en cas d’isolation répartie), en m.

Les autres caractéristiques nécessaires au calcul de Ue sont intégrées automatiquement dans Pleiades à partir de votre saisie Alcyone.

3 Contact vide sanitaire ou sous-sol non chauffé

Alcyonecontactrt - contactrt14.png
Pour l'utilisation de ce type de contact, vous ne devez pas dessiner ces espaces, ils seront définis automatiquement dans Pleiades.


Suivant les règles Th-U Fascicule 4 - §2.2.2, pour calcul le U équivalent des planchers en contact avec un vide sanitaire ou un sous-sol non chauffé, vous devez définir les caractéristiques minimales de cet espace :

  • Rw nent, la résistance thermique du mur de soubassement non enterré.
  • h, la hauteur du mur de soubassement non enterré.
  • Rw ent, la résistance thermique du mur de soubassement enterré.
  • z, la profondeur du mur de soubassement enterré.
  • Rg , la résistance thermique du plancher du vide sanitaire ou du sous-sol non chauffé.

Pour les vides sanitaires, il est nécessaire de renseigner :

  • La situation déterminant le facteur de protection contre le vent.
  • L’aire des ouvertures de ventilation divisée par le périmètre du vide sanitaire en m2/m.
  • La vitesse moyenne du vent à 10 m de hauteur, en m/s. (En l’absence de valeur mesurée, prendre v = 4 m/s.)

Pour les sous-sols non chauffés, il est nécessaire de renseigner le débit de renouvellement d'air.

Les autres caractéristiques nécessaires au calcul de Ue sont intégrées automatiquement dans Pleiades à partir de votre saisie Alcyone.

4 Contact extérieur

Alcyonecontactrt - contac01.png

Un contact extérieur peut prendre 4 options distinctes :

4.1 L'option plancher chauffant

Ce paramètre va influer sur la résistance superficielle intérieure selon les règles Th-U. Cette option n'est prise en compte dans le calcul que pour les planchers (inclinaison de 180°)

4.2 L'option toiture-terrasse à isolation inversée

Ce paramètre va influer sur le calcul de ΔU3 selon les règles Th-U, fasicule 4. ΔU3 est l'impact de l'écoulement des eaux de pluie entre l'isolant et la membrane d'étanchéité.

Alcyonecontactrt - contac02.png
  • f x : multiplication de la fraction d'écoulement donnant la fraction de précipitation atteignant la membrane d'étanchéité par le coefficient d'augmentation de la déperdition de chaleur. La valeur de 0,04 est à prendre pour les toitures-terrasses avec couche unique d'isolation comportant des joints secs avec protection lourde ouverte à l'extérieur. Il faut se référer aux avis techniques correspondants pour d'autres configurations.

4.3 L'option avec une lame d'air ventilée

Ce paramètre va influer sur la résistance superficielle extérieure selon les règles Th-U et sur le calcul du facteur solaire de la paroi selon les règles Th-S.

Alcyonecontactrt - imagetest.png

Suivant les règles Th-U Fascicule 4 - §2.1.2.2.a3, on utilise une résistance superficielle extérieure égale à Rsi.

Alcyonecontactrt - contactrt5.png


La barrière radiante force le facteur solaire de la paroi à une valeur nulle. (Règles Th-S, § 5.2.1)

4.3.1 Bardage vertical

Alcyonecontactrt - contac06.png

Le facteur solaire des parois verticales ou fortement inclinées (> 60°) avec bardage est calculé automatiquement en fonction de sa hauteur totale et de l'épaisseur de la lame d'air. (Règles Th-S, § 5.2.1.1)

4.3.2 Bardage horizontal

Alcyonecontactrt - contac07.png

Le facteur solaire des parois horizontales ou peu inclinées (< 30°) (toiture) avec bardage est calculé automatiquement en fonction de :

  • Site ouvert : Cette case doit être cochée si le site est exposé au vent et si la lame d'air est traversante. La lame d'air est considérée traversante si, pour chaque orientation, la surface d'ouverture latérale est inférieure à 75% de la surface totale d'ouverture latérale de la lame d'air.
  • Re : résistance thermique de la paroi en contact avec l'extérieur
  • Rla : résistance thermique de la lame d'air (en supposant celle-ci fermée et non-ventilée)
  • S/A : Rapport entre SEA, la surface de la plus petite des différentes sections latérales d'ouvertures (en m²), et Ae,k, la surface totale de la face intérieure de la partie en contact avec l'extérieur de la paroi opaque (en m²) (Règles Th-S, § 5.2.1.2).

4.4 L'option de végétalisation

Ce paramètre a un impact sur les facteurs solaires des parois (Règles Th-S chapitre 5 §2.2). Il n'est appliqué que pour les murs et les toitures.

Alcyonecontactrt - contac04.png

La période de végétalisation doit être précisée.

La végétalisation pour des parois inclinées à plus de 60° peut être négligée ou doit être traitée par une procédure particulière. Il est alors possible de forcer les valeurs des facteurs solaires végétalisés hiver et été.

Pour les toitures, le calcul automatique s'applique aux parois horizontales ou faiblement inclinées, de type 'élément porteur lourd ou légers'. Les différents cas de figure se limitent aux végétalisations :

  • extensive ou semi-intensive,
  • avec un drainage en matériaux polystyrène ou autre,
  • sans irrigation ou avec une irrigation de 200 mm par semaine.

Tout autre végétalisation (toiture jardin, etc) doit être traitée par une procédure particulière. Il est alors possible de forcer les valeurs des facteurs solaires végétalisés hiver et été.

Alcyonecontactrt - contac08.png

5 Contact comble

Alcyonecontactrt - contactrt11.png

Suivant les règles Th-U Fascicule 4 - §2.1.2.2.c1, en cas d’un plancher haut isolé situé sous un comble non aménagé, l’espace d’air du comble ainsi que la toiture, peuvent être assimilés à une couche d’air thermiquement homogène dont la résistance thermique est donnée ci-après :

Alcyonecontactrt - contactrt6.png

Ru comprend la résistance thermique de l’espace d’air et la résistance de la toiture en pente.

6 Contact mitoyen

Alcyonecontactrt - contactrt12.png

Un contact mitoyen correspond à la prise en compte d'un local hors étude et non dessiné en contact avec votre projet.

Suivant les règles Th-U Fascicule 1 - §4, le coefficient "b" est le coefficient de réduction des déperditions de l'espace tampon.

Si le local adjacent est de type habitation, le coefficient b est nul.

Si le local adjacent est d'un autre type que d'habitation, le coefficient b est de 0.2 (Règles Th-U, fascicule 1, §4.2.2).

Si le local est très peu isolé et fortement ventilé sur l'extérieur, il est très proche de 1.

Certains systèmes de production d’ECS thermodynamique (méthode §7.5.3.2) utilisent l’air des espaces tampons en tant que source amont (évaporateur). Dans ce cas, le coefficient b est corrigé à partir du coefficient Due pour prendre en compte le refroidissement de l'air de cet espace. Suivant les règles Th-U Fascicule 1, le coefficient Due est le coefficient de déperdition du local non chauffé vers l’extérieur, en W/K.

Si votre espace tampon (ou contact mitoyen) ne dispose pas de production d’ECS thermodynamique, la fourniture de Due n'est pas obligatoire.

Pour les espaces tampons non chauffé, Pleiades intègre un calcul automatique des paramètres b et Due à partir de la saisie Alcyone suivant les règles Th-U Fascicule 1 - §2.3.1.


Vous trouverez ici, des informations complémentaires sur ce sujet et plus spécifiquement sur la gestion des espaces tampons.

6.1 Cas particulier du titre V du Système Lahe-Roof

La méthodologie de saisie décrite ici est un cas particulier imposée pour le système Lahe-Roof qui bénéficie d'un titre V disponible ici sur le site internet officiel du CSTB.